Philosophie personnelle

español

Comment parler de photographie de paysage?
Photographier le paysage c’est pour moi chasser l’insaisissable.
En effet, quoi de plus insaisissable que l’espace? Et surtout quand on se trouve face à des étendues aussi vastes qu’ici, en Argentine.
Moi je viens d’un petit pays qui a une grande histoire et je découvre un grand pays qui a une jeune hsitoire. Chez moi, j’ai la sensation qu’on fouille toujours en profondeur et qu’on ne se fie pas à ce que l’on voit, tandis qu’ici, ce que l’on voit c’est ce qu’il y a.
Ici, l’immensité de l’espace est impressionnante, et la petitesse de l’homme dans l’espace également. C’est un pays de grands espaces ainsi que de grande solitude que je trouve fascinant.
C’est du moins ce que j’essaie de transmettre dans mon travail.
Par ailleurs, le changement qui s’est opéré pour moi me permet de regarder mon propre travail de manière différente. Je veux valoriser tous les paysages que j’ai photographiés, la nature dans ces moindres petits détails, parce que je me rends compte que c’est là que j’ai construit mon chemin artistique. Cela me permet donc de renouer avec des séries plus anciennes que j’avais laissées passer par négligence : le Mexique et la Guyane.

Copyright 2017 - Marie Oudot - réalisation grafactory.net - propulsé par zenphoto